Protéger ses cultures en hiver efficacement et à faible coût

Les cultures à la maison sont de plus en plus prisées, et c’est bien normal. Deux très bonnes raisons principales expliquent généralement ce regain d’intérêt pour les potagers sous serre.
La première est d’ordre économique et la seconde répond à un besoin partagé de manger sainement.

Protéger ses cultures en hiver, efficacement et à faible coût

Faire des économies et manger sainement

Avoir un potager chez soi fait économiser de l’argent : pour peu qu’on ait un peu de patience – et la main verte – cultiver soi-même sous serre des fruits et légumes est très rentable. En s’organisant un peu pour aménager un espace dédié, en utilisant des matériaux de récupération pour construire la structure de la serre, et en récupérant l’eau de pluie pour arroser, les résultats sont pratiquement garantis. La structure, recouverte d’une bâche pour serre, protège les cultures de la pluie violente et de la grêle, et maintient une température plus constante et plus élevée en hiver, sous la serre. Ce qui a pour effet d’améliorer sensiblement le rendement des plantations.
Le seconde raison est bien sûr la qualité des récoltes, qui sont garanties sans pesticide et autre produits chimiques, dont on mesure mal l’impact sur la santé et sur l’environnement. La qualité du sol est sous contrôle, les engrais éventuels sont sélectionnés par le jardinier lui-même, et l’eau elle-même : il n’y a pas de raison pour que les fruits et les légumes contiennent des substances indésirables.

Les cultures sous serre-tunnel

Dans l’objectif de manger sainement et à peu de frais, le choix de la serre-tunnel s’impose : dans sa forme la plus basique, elle est constituée de simples arceaux sur lesquels repose une bâche translucide : elle a un rapport rendement/prix très imbattable. On est très en dessous des prix d’une serre en aluminium ou en fer forgé. La qualité et la quantité des cultures sont finalement dépendantes d’une seule chose : de la qualité de la bâche pour serre. Elle est essentielle, surtout en hiver. C’est vraiment le point d’attention à avoir en tête. Le froid et la faible luminosité sont les pires ennemis des belles récoltes, et la bâche de serre doit avoir des caractéristiques de thermicité et de transmission lumineuse à la hauteur pour protéger les cultures du froid et leur fournir suffisamment de lumière.

Au moment de l’achat d’une bâche de serre, vérifier la thermicité de la bâche qui doit être élevée pour transmettre aux plantations la chaleur du soleil, et vérifier la transmission lumineuse qui doit également être haute pour laisser passer le rayonnement solaire favorable à la croissance des plantes.


Proposer un article

L'inscription se fait via le site Ze Mag
Quels sont les différents types de gazon synthétiques ?

Fermer