Déménager son piano : ce n’est pas si simple

Vous vous préparez à déménager et allez devoir déplacer votre piano ? Attention, l’opération est bien plus délicate qu’il n’y paraît. En effet, vous risquez d’abîmer votre piano – les mécaniques ou le vernis, vos murs ou de repartir avec un sévère mal de dos !
Déménager son piano n’est pas une sinécure, mieux vaut bien s’y préparer.

Déménager son piano : ce n'est pas si simple

Selon le modèle

Lorsqu’il s’agit de déménager son piano, la première chose à prendre en compte, c’est évidemment le piano lui-même. De quel type d’instrument disposez-vous ? Prenez-en les dimensions. Si vous souhaitez déménager un piano d’étude – ces petits pianos qui ont connu un grand succès aux États-Unis, cela peut se faire sans avoir recours à des professionnels. Les pianos d’étude font à peu près 1m10 de hauteur et 1m45 de largeur et pèsent en général 150 kilos, ce qui reste assez léger pour un piano.

Il en va de même pour un piano droit qui, s’il est un peu plus grand qu’un piano d’étude, peut se transporter de la même façon selon le type de bois utilisé – et donc son poids, et sa hauteur. Vous devrez toutefois être plus nombreux car ils sont nettement plus lourds.

S’il s’agit de déménager son piano à queue, on vous conseille de faire appel à des porteurs. Pouvant atteindre une profondeur de 2m90 et un poids de plus de 600 kilos, ils sont en plus les pianos les plus chers et les plus fragiles. Autant ne pas prendre de risque.

Comment s’y prendre

La première chose à faire pour déménager son piano soi-même c’est de définir le trajet à emprunter – que ce soit pour le transporter jusqu’au camion ou du camion à votre nouvel appartement. Pour cela, prenez les mesures de votre piano et mesurez les portes et la largeur des couloirs par lesquels vous allez devoir passer. N’oubliez pas de prendre en compte vos doigts dans la mesure !

Ensuite, organisez vous à plusieurs. Dans l’idéal, il faut que personne n’ait plus de 50 kilos à porter.  Il est important de s’y mettre à plusieurs au cas où il faudrait ouvrir une porte ou déplacer un objet gênant.

Si on a recours à une camionnette ou à un camion pour déménager son piano, alors c’est le premier objet qu’il faut placer dans le véhicule. Une fois monté dans le camion, il faut que le piano soit attaché par des cordes pour éviter qu’il ne bouge pendant le transport.

Il faut être extrêmement prudent car casser un pied est très vite arrivé. Pensez à couvrir votre piano avec des couvertures afin de le protéger et aussi de protéger vos murs. L’intérieur peut aussi être très vite endommagé, que ce soit la table d’harmonie ou tout autre pièce.

Déménager son piano : ce n'est pas si simple

Comment s’y prennent les déménageurs ?

Certes, avoir recours à des porteurs peut représenter un certain investissement et donc rebuter nombre d’entre nous. Cela dit, lorsqu’il s’agit de transporter un piano, il vaut tout de même mieux faire confiance à des professionnels. Surtout que, si faire appel à eux a un coût, endommager votre piano ou vos murs risque de revenir bien plus cher.

Les déménageurs utilisent par exemple des ceintures de force pour déplacer un piano afin de protéger leur dos. Ils démontent la plupart de l’instrument – couvercle, charnière, pédales, lyre… toutes ces parties sont retirées pour alléger l’objet. Ensuite, ils placent le piano sur des roulettes ou, s’il faut monter un escalier, sur un pianoplan afin de le transporter en toute sécurité. Ils couvrent même votre piano avec couvertures ou housse de protection.

Déménager son piano n’est pas une partie de plaisir, n’hésitez pas à avoir recours à des professionnels.


Partager cet article